Le premier ouvrage interactif pour instruire les Apprentis… avant qu’ils ne deviennent des Maîtres incultes

Get Adobe Flash player

Publicité : découvrez nos partenaires ci-dessous


Pourquoi un Manuel de sauvetage pour Apprentis maçons ?

Lorsque j’ai écrit mon premier livre sur les démissions d’Apprentis[1], une idée m’est aussitôt venue : « Et si je mettais sur pied un système pour compléter l’instruction des Loges pourvues d’Instructeurs parfois incultes, ce qui éviterait toutes ces déceptions, qui génèrent ensuite des démissions ? ».

Je ne m’attends évidemment pas à trouver un accueil unanime de la part des grandes maisons maçonniques. Ces dernières n’avaient déjà pas beaucoup ri de mon idée de créer un site Internet de rencontres amoureuses entre Francs-maçons[2]. Ces mêmes institutions n’avaient pas trouvé beaucoup plus drôle cette idée de montrer mon postérieur sur la quatrième de couverture de mon deuxième livre[3], un ouvrage destiné aux futurs maçons. En fait, les Francs-maçons prétendent à longueur de magazines et de livres qu’ils sont avant-gardistes et pionniers dans tous les domaines de la société. En effet, certains maçons sont bien des défricheurs et des pionniers. Mais la Franc-maçonnerie elle-même, reste très conservatrice. Essayez d’innover en Loge ou à l’extérieur… vous risquez parfois le bûcher en place publique.

L’épreuve du feu de mon Initiation m’avait laissé quelque peu sur ma faim, je me suis dit que j’allais en redemander un peu. C’est pourquoi, ce nouveau projet de livre interactif risque de faire couler un peu d’encre. Il est possible que dans les Ateliers on jazze sur cette idée qui braque le projecteur sur les Loges maçonniques où la recette initiatique s’est perdue depuis belle lurette, pour cause d’activités sociétales ou politiques.

Il suffit parfois qu’un seul membre d’une Loge décortique le Rituel et aille s’instruire dans un autre Atelier plus érudit, ou qu’il lise en cachette le soir après la Tenue, pour que cette Loge devienne plus studieuse et retourne quelques mois plus tard à l’essence de l’Art Royal[4]. C’est d’ailleurs mon vœu le plus cher. Il arrive aussi que la « brebis égarée » se retrouve marginalisée dans sa propre Loge, les Frères de cette dernière préférant rester sur les errements antérieurs et autres libations. Il existe autant de configurations que de Loge. Je souhaite cependant de tout mon cœur que chaque lecteur de ce « Manuel » devienne un réel Franc-maçon qui pratique avec conscience et curiosité. Comme l’a joliment dit Michel Eyquem de Montaigne[5] : « Éduquer, ce n’est pas remplir des vases mais c'est allumer des feux ». Que la Lumière soit…

Lisez la suite et terminez votre instruction : Suite dans le manuel 

Note : tous les textes de ce site sont sous copyright. Toute reproduction est interdite sans autorisation.

[1] « Manuel de survie pour Apprenti maçon voulant démissionner » 2014 – Edition L’O.L. (Le site officiel)

[3] « Ma Franc-maçonnerie mise à nu… pour les profanes » 2016 - Editions L’O.L. (Le site officiel)

[4] Ce nom est utilisé jusqu'au XVIIIème siècle comme synonyme de Franc-maçonnerie

[5] Michel Eyquem de Montaigne, dit Montaigne, né le 28/02/1533 - mort le 13/09/1592. Philosophe et moraliste de la Renaissance, écrivain érudit, précurseur et fondateur des « sciences humaines et historiques »